R

Une jolie petite placeRue Charlot, Paris, il fait beau, chaud, très chaud, très beau.

 

Une jolie petite place. C’est un peu trop au milieu de tout, mais aujourd’hui où que tu sois c’est comme ça. C’est en tout cas ce à quoi se résout Rodolphe. Il se résout à tout, Rodolphe. Sa femme s’est barrée, ses gosses ne veulent plus le voir, le boulot est un vieux souvenir et il s’est fait expulser de son deux pièces il y a trois jours.

Joli quartier, jolies filles, joli mois de juillet, monde de merde, pourquoi pas s’arrêter là ? Poser son sac sur un de ces trois bancs. Et attendre. Dans le fond de lui-même il sait bien qu’il n’y a rien à attendre. Si ce n’est que cette chute vertigineuse cesse. Définitivement.

Rodolphe avise le nom qui accueille cette si jolie petite place : rue Charlot.

Ce con là avec sa canne et son chapeau il le faisait rire quand il était môme, aujourd’hui il lui donne envie de pleurer.

 

Il n'y a pas de commentaires