A

MONA BARETTO

Amanda ne pouvait plus se raconter d’histoires, elle aimait trop la vodka. Même sur ses photos elle était déchirée.

Il n'y a pas de commentaires